Cuisine zéro déchet : quand bien manger rime avec écoresponsabilité !

On pense souvent que pour manger healthy, on se doit de briser notre tirelire quitte à finir dans le rouge. Faux 😊 Il est tout à fait possible de se concocter de généreux petits plats qui font plaisir à notre estomac, sans pour autant faire brûler la carte bleue. Il est même possible de consommer mieux tout en faisant des économies, et dire adieu à nos déchets plastiques et autres emballages pas franchement responsables.

Nous sommes allés mener l’enquête pour vous dégoter de fabuleuses petites recettes 100% bio, gourmandes et zéro déchet !

A l’heure de l’apéro : on craque pour les chips bio de patate douce zéro déchet

A l’heure de la mondialisation et de l’expansion massive de l’information, les consommateurs français sont bien plus informés que par le passé sur ce qu’il y a dans leurs assiettes, et par conséquent plus enclins à manger mieux. A titre d’exemple, de nombreuses associations de défense animalière dénoncent les conditions intenables dans lesquelles sont élevés de nombreux animaux (poules en batterie, abattage intensif, etc.). Il en est de même pour l’utilisation massive de pesticides au sein de certains produits, dont les effets nocifs ont été mis en lumière ces dernières années. Face à cela, un nombre croissant de consom’acteurs se mobilisent pour améliorer leur alimentation et choisir des produits d’origine biologique respectant les conditions d’élevage de l’animal et la non-utilisation d’OGM par exemple.

A l’heure de l’apéro : on craque pour les chips bio de patate douce zéro déchet

Avouons-le, on ne prend pas un réel plaisir à grignoter ces chips trop salés qui nous assèchent le palais (même si l’on finit quand même par dévorer le paquet). Et si l’on vous disait qu’il existait une alternative plus gourmande, plus éco-friendly, saupoudrés de quelques notes plaisir healthy ? Le must : moins de 5 minutes pour préparer cet apéro écolo !

Pour 4 personnes vous aurez simplement besoin de deux patates douces bio que vous détaillerez en rondelles d’environ 1 mm d’épaisseur (avec une mandoline, c’est mieux). Faites ensuite chauffer votre friteuse et une fois votre huile bien chaude, faites tremper vos rondelles dedans en prenant soin de mélanger régulièrement pour éviter qu’elles ne s’agglutinent. Gardez un œil sur votre préparation, et une fois que vos chips commencent à bien dorer, mettez-les dans une passoire afin d’enlever l’excès d’huile. Pour l’assaisonnement, c’est à vous de juger : sel, poivre, persil, paprika, persil… Toutes les folies sont permises !

Source : Mamie Colette zéro déchet

Soupe gourmande aux fanes de poireau et son petit pêché mignon

On se creuse bien souvent la cervelle pour trouver une seconde vie à nos fanes de légumes. Ô joie, sachez qu’il est possible de réutiliser ses fanes de poireau, et même celles de ses navets, dans un esprit recyclage jusqu’au bout des ongles ! La preuve avec cette soupe dont nos papilles se souviennent encore. Préparez :

  • Les fanes de 6 poireaux
  • Les fanes d’1 navet blanc moyen
  • 1,5 l d’eau
  • 1 oignon
  • Huile d’olive (la bouteille peut aussi servir de vase, si elle est en verre)
  • Sel, poivre
  • 6 pommes de terre moyenne

 

Lavez soigneusement vos fanes de poireau pour bien enlever la terre et enlevez les pointes abîmées (que l’on jettera au compost pour une consommation plus responsable). Epluchez et lavez vos pommes de terre mais veillez à bien laisser vos épluchures de côté. Idem pour l’oignon que vous pèlerez et taillerez finement. Dans la casserole, faites chauffer un filet d’huile d’olive et rajoutez l’oignon. Une fois qu’il devient translucide, ajoutez vos poireaux émincés et vos fanes de navet en les faisant fondre à leur tour. Arrosez le tout d’eau, de sel et de poivre. Laissez ensuite refroidir (l’eau ne doit pas s’évaporer) et rajoutez vos pommes de terre. Après ébullition, comptez 20 minutes de cuisson. Il vous reste à mixer le tout, et le tour est joué !

Pour twister cette soupe bien-être avec un petit pêché mignon maison, étalez vos pelures de pommes de terre – en les lavant au préalable – sur un papier de cuisson (recyclé, de préférence) et arrosez les d’herbes de Provence. Faites cuire vos chips à 200°C durant 15 minutes environ, et le tour est joué !


Et les pelures d’oignon : on en fait quoi ? 

Peu de gens le savent, et pourtant, la peau de l’oignon est un ingrédient extrêmement sain et nutritif ! Et oui, ces petites pelures magiques sont les rois de la healthy food car ils sont bourrés d’antioxydants. On peut s’en servir pour de nombreux usages, par exemple pour la confection d’une pâte à pizza ou pour parfumer une soupe. Pour la première utilisation, faites chauffer vos pelures et réduisez-les en poudre, puis intégrez-les à votre farine. Pour la seconde, ajoutez vos pelures d’oignon à votre bouillon avant de filtrer. Certains sportifs utilisent même les pelures d’oignon contre les crampes en les faisant infuser dans de l’eau chaude.

Poires pochées à la chicorée : léger et diablement gourmand

Pour ce fabuleux dessert, il nous faut : 4 poires williams mûres et bio, 80 g de purée d’amande biologique, 60g de miel bio, et 4 cuillères à café de chicorée soluble. Minute papillon, avant de faire vos emplettes, prenez bien soin de choisir vos emballages en verre, pour pouvoir les réutiliser !

Mettez à bouillir ½ litre d’eau avec votre miel dans une casserole, en vérifiant au préalable si les poires peuvent y tenir debout. Portez à ébullition et versez la chicorée. Remuez et attendez jusqu’à la limite du débordement. Retirez votre casserole du feu et coupez vos poires à leur extrémité, de façon à garder un chapeau pour chacune d’elles. Puis pelez et évidez vos poires à l’aide d’un économe (l’intérieur pourra éventuellement servir pour une compote et les épluchures fileront au compost, dans une optique 100% zéro déchet). Plongez les poires et leur chapeau dans l’infusion et recouvrez la casserole d’un linge humide. Faites pocher votre préparation à feu doux durant 8 minutes, puis laissez refroidir. Les poires devront être égouttées au moment du dressage. En touche finale, ajoutez la purée d’amande au cœur de chaque poire, et refermez le chapeau. Une merveille…

Source : Cuisine Actuelle