Martine Charmet est agricultrice avec Plaisir ! sur le fenouil, qu’elle travaille dans sa région du Diois. Issue d’un milieu différent, elle a décidé de changer de vie pour pratiquer sa passion, celle de l’agriculture bio. Nous sommes allés lui poser quelques questions à ce sujet.


Pourquoi avez-vous choisi de vous tourner vers le secteur agricole ?

A 35 ans, j’ai décidé de faire une reconversion professionnelle et de me lancer vers un domaine qui m’avait toujours intéressé. J’ai donc quitté mon métier de formatrice et j’ai fait le grand saut. Cela fait maintenant 20 ans que ça dure et je ne le regrette pas une seconde ! J’avais vraiment envie de travailler en pleine nature.


Qu’est-ce qui vous a amené vers le bio en particulier ?

La raison première, c’est ma sensibilité et mes convictions personnelles pour le domaine du bio. Je transposais déjà ces valeurs au quotidien car j’étais attentive au sujet de la protection de l’environnement, c’est quelque chose qui m’a toujours tenu à cœur. Le fait que beaucoup d’agriculteurs travaillent en bio dans le Diois a achevé de me convaincre !


L’agriculture bio, c’est quoi exactement pour vous ?

Pour moi la première chose à prendre en compte lorsque l’on fait du bio c’est de travailler des plantes qui correspondent au milieu dans lequel on vit. On ne peut pas planter n’importe quoi n’importe où, il faut respecter le cycle de la nature. Par exemple chez nous on ne cultive pas de chicorée car elle ne pousse pas naturellement dans notre terroir.

De plus, avec l’agriculture biologique, on n’utilise pas de produits chimiques. Uniquement des engrais naturels. Cela fait des années que mes plantes ne sont pas traitées.

J’ajouterais que selon moi travailler en bio c’est aussi avoir une relation de confiance avec ses collaborateurs. J’ai beaucoup apprécié que les équipes avec Plaisir ! viennent visiter mon exploitation et voir comment je travaillais. Je pense que la traçabilité et l’échange sont des critères clés de l’agriculture biologique.


Comment est-ce qu’on l’applique concrètement ?

Lorsque votre culture bio est en place, il est important de l’entretenir avec des moyens aussi bien mécaniques que manuels. Une chose est sûre : le temps de travail est plus long et le rendement est plus lent. Donc il faut être vraiment motivé et passionné car les plantes demandent beaucoup d’attention. Il faut avoir un œil constant sur ses cultures.
En bio, toutes les plantes demandent une attention bien particulière selon leurs spécificités. Si l’on observe une anomalie il faut la gérer rapidement, sinon elles ne survivent pas.


Pourriez-vous nous décrire comment se passe votre travail au quotidien ?

Mes journées sont très variables d’une saison à l’autre. Par exemple, lorsque le temps est pluvieux, on ne peut faire que du désherbage manuel, il est impossible de rentrer dans les champs avec le tracteur.

S’il fait beau, les journées sont souvent consacrées à l’entretien des récoltes. Généralement je le fais manuellement le matin et au tracteur l’après-midi. Tout cela fait que mes horaires sont très variables.


Quel type de plantes cultivez-vous ?

Je fais de la polyculture : des céréales, des noix, et bien sûr des plantes aromatiques. Je cultive du fenouil, de l’aneth, de la sarriette, de la mélisse et de la sauge officinale. J’adore travailler avec les plantes de manière générale ! Plus jeune, j’avais déjà la main verte car j’aimais beaucoup le jardinage, l’étude des plantes et toutes les activités liées à la nature comme la randonnée.


Pourriez-vous nous dire quelles sont les spécialités régionales du Diois ?

Ici nous cultivons la Clairette de Die car nous avons beaucoup de vignes. Nous sommes des adeptes de la polyculture. Elevage bovin, céréales, noyers… Notre agriculture est très diversifiée. J’ai moi-même essayé la vigne mais je n’ai pas persisté car je préfère les plantes aromatiques !


Auriez-vous un conseil à ceux qui souhaitent se mettre au bio ?

Je dirais que c’est vraiment gratifiant et valorisant de produire dans le respect de l’environnement et de consommer des produits sains.


Avez-vous eu l’occasion de tester nos produits avec Plaisir !

Oui j’ai adoré vos infusions, avec une préférence pour la thym/chicorée et fenouil/aneth/chicorée.